Eléments et pratiques limitant l'érosion

 

Pratiques culturales Mettre en place une rotation des cultures Utiliser des cultures de couverture annuelles
Favoriser la culture en bandes  Utiliser des cultures de couverture pérennes
Agrandir les tournières Double-semis
Bandes végétales Utiliser des zones-tampon dans les champs Gérer les zones d’accès aux champs
Mettre en place des zones-tampon dans les talwegs Mettre en place des haies
Utiliser les ripisylves pour créer des zones-tampon  Mettre en place / entretenir des zones boisées
Utiliser des zones-tampon en bordure de champs  
Structures de rétention Utiliser des murs de rétention en bordure de champs Etablir des zones humides / bassins artificiels
Créer des fossés végétalisés Construire des fascines
Utilisation adaptée des pesticides et des engrais Adapter le calendrier d’application Adapter la sélection des produits et des taux 
Optimiser le calendrier saisonnier
Irrigation optimisée Adapter la technique d’irrigation Optimiser le calendrier et le taux d’irrigation

 

 

  • Empêcher le ruissellement concentré à la source en haut de pente dans les bassins versants : établir un diagnostic du risque de ruissellement dans le champ où le ruissellement est généré. En outre, des structures de rétention et des zones-tampon peuvent être nécessaires pour intercepter tout ruissellement concentré en descente de pente (voir côté droit du tableau de bord).
  • Gérer les jalonnages. Double semis dans les fourrières. Agrandir les tournières.
  • Si le sol n’est pas hydromorphe : Mettre en place des zones-tampon dans les angles du champ. Si le sol est hydromorphe : Mettre en place des murs de rétention en bordure de champ ; construire des bassins de rétention.
  • S’il n’y a pas de zone-tampon, créer des zones-tampon en bordure de champ. S’il existe déjà des zones-tampon en bordure de champ, élargir les zones-tampon et/ou mettre en place des fascines, des haies ou des structures de rétention. Si possible, diviser le champ en utilisant une zone-tampon dans le champ, en haut de pente.
  • S’il n’y a pas de zone-tampon, mettre en place des zones-tampon larges en bordure de champ (prairie humide). S’il existe une zone-tampon en bordure de champ, élargir la zone-tampon davantage (prairie humide) et/ou mettre en place une mouillère. Si possible, diviser le champ en utilisant une zone-tampon dans le champ, en haut de pente.
  • S’il n’existe pas de zone-tampon sous forme de talweg végétalisé, mettre en place un double semis ou créer une zone-tampon sous forme de talweg végétalisé (en bas), un fossé végétalisé ou un bassin de rétention à infiltration lente. S’il existe déjà une zone-tampon de talweg végétalisé, élargir la zone tampon talweg en pente ascendante, créer un fossé végétalisé ou un bassin de rétention. Si possible, réduire la longueur de la pente (culture en bandes, zone-tampon dans le champ) en haut de pente, là où commence la concentration du ruissellement.
  • S’il n’existe pas de zone-tampon sous forme de talweg végétalisé, mettre en place une zone-tampon de talweg végétalisé ou une mouillère végétalisée en bas de pente dans le talweg. S’il existe une zone-tampon sous forme de talweg végétalisé, élargir la zone-tampon de talweg (prairie humide) et/ou construire une mouillère artificielle en tant que structure de rétention.
  • Fermer les ravines. S’il n’existe pas de zone-tampon en bordure de champ, mettre en place une zone-tampon ET mettre en place des fascines ou une structure de rétention. S’il existe une zone-tampon en bordure de champ, mettre en place des fascines ou une structure de rétention.
  • Fermer les ravines. S’il n’existe pas de zone-tampon, mettre en place une zone-tampon sous forme de talweg végétalisé. S’il existe une zone-tampon talweg, élargir la zone-tampon talweg en pente ascendante et mettre en place un fossé végétalisé ou un bassin de rétention pour infiltration lente.
  • Fermer les ravines. S’il n’existe pas de zone-tampon en talweg, mettre en place une zone-tampon sous forme de talweg végétalisé et/ou une mouillère ou prairie. S’il existe une zone-tampon en talweg, élargir la zone-tampon and l’utiliser avec des fascines, et/ou mettre en place une mouillère ou une prairie.